Like/Tweet/+1

sang neuf chez les Ecureuils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sang neuf chez les Ecureuils

Message  Invité le Lun 7 Jan - 14:57

-.....pouah quel sottise!! treve de sornette un valeureux guerrier vaut bien dix de vos "recrues", cela me fait mal de le dire mais je suis d'accord avec l'elfe declara Amsulos.
-bien parler mon frére!! repondit aussitot Glumrid
-Nains! cria Duarn assis au bout de la table juste a coté du fût
L'etrange compagnie formait un groupe bruyant et plutot inhabituel dans la taverne mais cette réunion en hâte était necessaire et Kalarhan n'avait pas pu trouver de lieu plus adéquate pour la tenir.
Il etait en ce jours question de recrutement et l'heure etait grave les Ecureuils n'etait pas tous d'accord sur la maniere de faire.
Etrangement sur ce point les Efles et les Nains plutot en dessaccords habituellement avaient trouver un sujet sur lequel ils étaient enfin en accord ,ce qui etait loin d'arranger la plupart des officiers representé par Kalarhan et Ralof.

En effet vu les recentes batailles et les membres blessés ou tombés au combat les Ecureuils voyaient leurs rangs se clairsemés et il etait temps d'y remedier et
pour ce faire les officiers avec l'aval du chef et sans concerter les membres avaient decider de revenir aux affiches et aux annonces de recrutement, ce qui etait loin de plaire a la pluparts des membres.

-nous ne pouvons continuer sur cette voie, comment avoir confiance en nos membres! les dernieres recrues s'apparentent plus a des brigands qu'a des Scoia'tael et encore sans parler de notre recente surprise dans nos quartiers, je me dois de declarer qu'un escadron moins nombreux mais soudé est plus efficace qu'une plethore de laches mal former au combat et encore moins a l'art d'harceler les forces ennemis! rencherit Vysael.
L'elfe relativement discrete lors des réunions habituelles avait cette fois ci la tache de parler pour les elfes tout comme Amsulos representait aujourd'hui les nains, Ralof lui avait la tache hardu de parler pour les hommes et les hobbits eux n'avais pas denier participer a la réunion sachant par avance ce qu'elle allait donnée.

En effet ces réunions etaient rarements fructueuses, il faut bien se l'avouer il est impossible de mettre tout le monde en accord et il y aurait inevitablement des gens déçus.


Dernière édition par Kalarhan le Lun 7 Jan - 17:25, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sang neuf chez les Ecureuils

Message  Ralof le Lun 7 Jan - 15:44

''Allez, à la tienne, mon frère.''

La mine sombre, Ralof esquissait toutefois un sourire qui se voulait agréable et de bon augure. Levant sa choppe pour appuyer son geste, il la vida d'un trait, avant de la tendre à l'un des aides de camps afin qu'il lui en serve une autre.

Parler pour les hommes, c'était une chose. Pour un peuple aussi étendu de par le monde, et propice à une moralité ''relative'', il était difficile pour la race des Hommes de tracer la ligne entre le bien et le mal. C'est un peu pour ça que le fermier Rohirrim se voulait un peu la voix de la tolérance et de la compréhension au sein des Écureuils. Comme quoi rester zen lui permettait de faire la part des choses d'avec ses nombreux vis.

''Écoute, Kal, la nécessité nous a poussé à accepter n'importe quel poivrot de taverne, gamin évadé de chez lui pour vivre l'aventure ou coupe-gorge afin de compenser les lourdes pertes d'avant l'hiver. Après, c'est à nous de faire en sorte qu'ils apprennent à manier l'épée au lieu de se contenter de piller les réserves pour de l'argent facile.''

Il regarda Glumrid, qui dansait avec Vys, ivre, puis porta son regard sur Sarawen et Tildur, plus loin, qui parlaient tranquillement, sirotant une coupe d'un vin du Lindon.

''Nous ne sommes pas nés soldats, hein. T'étais un artisan doublé d'un artiste, tu te souviens? La musique, c'était ta vocation, pas les armes. Moi j'étais fermier au Rohan, avant que mon village soit brûlé par les Hommes de Dun. Je ne suis pas devenu le robuste gardien que je suis maintenant en claquant des doigts.''

Il espérait bien que quelqu'un se range de son bord, mais le moral des troupes était au plus bas. Pertes, désertions, vols au sein de la Compagnie, le bilan était lourd. Il cherchait de l'oeil le bon vieux Earoidel, qui, toujours fringuant, serait peut-être l'appui espéré par l'homme du Rohan.

_________________

''Une bière naine, une lame elfique, un petit déjeuner hobbit et des femmes humaines. Vraiment, vive les peuples libres Very Happy''

''Here`s a health to the King, and a lasting peace
May faction end and wealth increase.
Come, let us drink it while we have breath,
For there`s no drinking after death.''
avatar
Ralof
Lord-Commandant des Scoia, Maître-Brasseur et Drunk-Dancer

Messages : 413
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 26
Localisation : Salle des Banquets d'Hytbold.

Revenir en haut Aller en bas

Re: sang neuf chez les Ecureuils

Message  Invité le Mar 8 Jan - 20:43

Le feu crépitant de cheminée et la force des boissons de Maître Poidebeurré sont bien connus d' Earoidel. Si son cœur se gonfle d'allégresse plus qu'à l'accoutumée, c'est grâce à la présence de ses compagnons Scoiataels à l'auberge du Poney Fringant. Il apprécie particulièrement la diversité des caractères qui font de cette réunion, une soirée bien animée. La gravité de l'ordre du jour exacerbe justement les passions! L'habitude héritée de son errance solitaire l'a fait se placer en retrait de la grande table encombrée de parchemins, de cartes et de pichets. Le service de l'établissement est renforcé par la garde personnelle de Messire Ralof toujours soucieux de la sécurité et de l'approvisionnement (en boissons) du groupe. Le rude guerrier Rohirrim vient justement de prendre la parole. Earoidel sourit quand l'Homme déclare comprendre les avis réunis de Maîtres Glumrid et Amsulos appuyés par la voix cristalline de Dame Vysael tandis que le Couple Légendaire (Messire Tildur et Dame Sarawen) appréciele débat et les vins de la réserve personnelle de leur chefà tous : Maître Kalarhan.
Le sourire du jeune Elfe s’agrandit quand Maître Ralof rappelle à l'assemblée que nul n'est sorti armé de pied en cape de son berceau. Oui, l'apprentissage est incontournable et chacun doit se souvenir de ses difficiles débuts.
Earoidel s'écarte du mur sur lequel il est appuyé quand il croise le regard acéré de l'officier venant de prendre la parole.
Le hochement de tête du Gardien dans sa direction appuyé par celui de Maître Kalarhan permet au jeune Chasseur de prendre à son tour la parole.
"Oui, la lutte contre le Ténébreux a clairsemé nos rangs et le pillage commis par nos propres frères nous porte également un rude coup. Pourtant, je me range aux côtés de Messire Ralof. Une cause comme la nôtre ne peut l'emporter que par l'exemple propre à faire naître les vocations. Nous avons la responsabilité de guider les jeunes guerriers dans la vaillante voie que leurs aînés ont tracé. Nous ne pouvons pas fermer la porte de notre groupe sans provoquer notre propre affaiblissement. Certes, la méthode de recrutement doit être revue mais je connais votre générosité et la joie qu'elle vous procure quand elle facilite le combat de nos frères et sœurs. Dix cœurs vaillants ne doivent pas être écarté par la faute d'une main voleuse. Pas plus tard qu'hier, j'ai assisté aux progrès d'une jeune recrue. Arrivé dans nos rangs avec un apriori sur l'artisanat, voilà ce jeune guerrier fier de nous présenter une centaine de cuir travaillé par ses soins. "



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sang neuf chez les Ecureuils

Message  Invité le Ven 11 Jan - 14:36

-parler, utiliser sa salive sur de telles sujet! encore un truc d'elfe, combattons buvons , les survivants discuterons.
Duarn etait dur mais realiste, les nains avaient beau etre les plus rustres des Scoia'tael quand ils parlaient ainsi on aurait pu les croires parmi les plus sages.
Cette reunion organisée a la va vite n'etait pas dans les habitudes du menestrel Elfe, mais il fallait percer l'abcès, tous avaient un avis mais qui aurait la solution?


-bien mes amis, profitons de la soirée nul ne peut envisager le lendemain en des temps si sombres, oublions notre mesaventure et esperons que notre voleur soit compté dans nos pertes.

Cette parole bien que demotivente et peu optimiste marqua la fin de la reunion, la melancolie laissa place a une ambiance plus legere et ainsi ce sujet fut mis de coté pour un temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sang neuf chez les Ecureuils

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum